Cap sur le Bien Être avec la Cupping Therapy, du thérapeutique à l’esthétique

Ventouse en bronze - Grèce Antique - 400-100 av JC
Ventouse en bronze – Grèce Antique – 400-100 av JC

Pour bien amorcer l’arrivée du Printemps, la rédaction vous a concocté un petit dossier Bien-Être autour des ventouses. Des ventouses ? Cela peut vous sembler étrange mais oui. La Ventousothérapie est une technique ancienne pour soulager les maux, qu’ils soient chroniques ou non et depuis quelques années, les ventouses sont même utilisées dans l’esthétique. Du coup, on vous fait un petit récapitulatif autour de cette technique qui apporte Bien-Être, Relaxation, Santé et Beauté. 

 


Un peu d’Histoire


Avant de commencer, nous tenions à partager avec vous un petit constat. C’est fou comme nous avons tendance a oublier les techniques millénaires. En moins de 50 ans, toutes les techniques anciennes et dîtes de « grand mères » ont été occultées face à l’arrivée grandissante de l’allopathie prônant un certain confort. Du coup, peut être que les ventouses vous paraissent issues d’un autre temps et tout cela est vrai mais vous le verrez, si la technique est toujours présente après des millénaires, ce n’est peut être pas pour rien. 

Les premières traces de la pratique des ventouses remonte à l’Antiquité en 1550 Av JC en Egypte, où l’on connaissait leurs bienfaits et leur apport nutritif (énergétiquement) pour le corps.  Cette technique s’inspire directement d’un constat vieux comme le monde : il faut aspirer le mal hors du corps. Partant de ce principe, l’homme a utilisé ce que lui donnait la nature, notamment les sangsues, mais aussi dans certaines civilisations, l’aspiration du mal par la bouche du guérisseur ou chaman. 

Dans les grandes civilisations telles l’Egypte, la Grèce, la Chine, l’homme a très vite perfectionné ce procédé en mettant au point des ventouses diverses, en terre cuite, en bois, en bambou, en métal, en corne d’animaux, et plus tard en verre.

Autrefois, la médecine était confiée aux initiés, aux prêtres et aux organes religieux qui possédaient connaissance et savoir.


En Europe, on utilisait les ventouses car elles étaient reconnues utiles mais surtout efficaces et à la portée de tous. L’accès aux soins de l’époque était cher, et il n’était pas rare que chaque famille ait un jeu de ventouses à la maison. Cela permit de sauver de nombreuses vies à cette époque. 



Le dictionnaire de l’Académie française dans sa première édition (1694) décrit (p. 628) la ventouse médicale comme un « vaisseau de verre qu’on applique sur la peau avec des bougies ou de la filasse allumée pour attirer le mauvais sang ». Il précise qu’on appelle « ventouses sèches, les ventouses qu’on applique sans faire de scarification ». L’édition de 1751 définit la ventouse comme un « instrument de chirurgie » et précise qu’elle peut être métallique (de cuivre, d’argent…) et que son objet est d’ « attirer avec violence les humeurs du dedans au-dehors ». L’édition de 1798 précise encore qu’elle a pour objet de « soulever la peau et de produire une irritation locale ». Enfin, l’édition de 1832 ajoute qu’on y « fait le vide par le moyen du feu, ou d’une pompe aspirante, afin de soulever la peau et de produire une irritation locale ».


Le Principe


Le vide relatif créé dans la ventouse dilate les pores et les vaisseaux sanguins superficiels (capillaires). Ceci produit une congestion cutanée localisée sur le site de l’application du vide, traduite par un changement d’aspect de la peau qui rougit et se couvre de points rougeâtres à violacés. Cette congestion provoquée localement, au-dessus de l’organe supposé malade était réputée attirer les humeurs ou le «mauvais sang» ou l’excès de sang qui congestionne un organe sous-jacent.

La ventouse appliquée successivement en plusieurs endroits du dos, de la poitrine ou du ventre (selon l’organe supposé malade), ou au moyen de plusieurs ventouses posées simultanément était en tous cas réputée accélérer la guérison du malade. On peut supposer qu’un certain effet psychologique puisse également être produit, notamment chez les enfants.

Ce moyen médical encore utilisé en Europe et aux États-Unis au début du xxe siècle n’est plus enseigné par la médecine contemporaine dite « moderne ». On le classe donc dans les médecines dites « traditionnelles ».

Dans la médecine chinoise traditionnelle, les ventouses sont appliquées à des endroits précis correspondant à des points d’acupuncture situés sur les différents méridiens en fonction du trouble à soigner. Elles sont utilisées pour soigner, non seulement les affections respiratoires et les maux de dos, mais aussi pour les problèmes de peau, les migraines, les maux de têtes, les tendinites, les entorses, les crampes et la constipation.

Dans la médecine arabe traditionnelle, la médecine des ventouses est décrite sous le terme de technique Al-hijamah. Cette technique se distingue par 3 étapes (technique des 3 « S »): succion puis scarification puis succion. En effet, à la différence des autres techniques, il y a deux étapes de ventouses ce qui permet d’améliorer la filtration. La technique Al-Hijamah est une thérapie par ventouse provoquant une excrétion percutanée d’un infiltrat sanguin à pression dépendante et à taille dépendante. Cette excrétion relève à la fois d’un mécanisme de type filtration glomérulaire (ressemblance) et d’un processus d’évacuation type abcès. L’équipe Égyptienne du docteur El Sayed a bien décris tous ces processus de physiologie sous le nom de « théorie de Taïbah ».


La thérapie du Bien-Être



La cupping therapy, vous l’aurez compris, n’est pas forcément un soin confort. La succion peut être douloureuse au départ et sur les zones naturellement douloureuses avant soin. Cependant, cela vaut le coup de se prêter au jeu. En dehors de l’aspect thérapeutique, les ventouses sont un excellent outil de prévention et même de détente. Au sein de la rédaction, nous avons testé les ventouses traditionnelles chinoises à têtes magnétiques en plastique. L’avantage ? Pas de brûlures, pas de scarifications, une bonne gestion de la succion qui permet d’éviter les cloques et adapter le soin à tous. 

Pourquoi en faire ?

Parce que les ventouses ont un double voir un triple usage. Posée sur le dos sur les zones de tensions, celles-ci occasionnent un relâchement musculaire et nerveux, elles offrent un moment de détente une fois posées. Certains le ressentent pendant le soin, d’autres au moment ou les ventouses se retirent ou tombent toutes seules. Troisième usage et non des moindres, elles nous permettent le relâcher, à la fois le corps et le mental. Idéal en période de stress pour mieux rebondir ou s’offrir du lâcher-prise. Un autre petit plus, les kits de ventouses ne coûtent pas cher et se révèlent idéal dans le cadre familial tout en long de l’année si un membre sait ou apprend à les poser. On vous conseille d’utiliser votre kit pour un usage personnel pour des raisons évidentes d’hygiène.

Pour la pose ? On vous recommande tout d’abord de vous renseigner sur la technique. Des ouvrages sérieux et très intéressants sont disponibles dans l’institution parisienne de la médecine traditionnelle chinoise, Phu Xuan au 8 rue Monsieur le Prince dans le 6ème arrondissement de Paris, à noter que l’établissement propose à la vente également des kits de ventouses, qu’elles soient en verre, en silicone ou en plastique. Pour se lancer, nous vous recommandons les ventouses en plastique à têtes magnétique. En voici un exemple ci-dessous que vous pouvez retrouver sur Amazon.

Feibrand 24 pcs Vide Ventouses Chinoises Medicale Therapeutique Avec 12 Tête Magnétique en Plastique - Chez Amazon 23,65€
Feibrand 24 pcs Vide Ventouses Chinoises Medicale Therapeutique Avec 12 Tête Magnétique en Plastique – Chez Amazon 23,65€


Quelques points / zones utiles


Pour un soin, comptez environs 10/15 minutes de pose. Le soin peut parfois être difficile à supporter lors de votre première fois. Pour éviter une mauvaise expérience, la communication avec le l’exécutant du soin est primordiale. Cela peut tirer mais aussi lancer pendant les premières minutes puis arrive la détente. Avec les ventouses, il y a deux perceptions différentes du Bien-Être et de la détente qui en résultent en fonction des individus: la détente pendant l’acte, pour les moins tendus d’entre nous et la détente d’après l’acte pour les plus tendus. Les bénéfices de la séance ? le lâcher-prise, la détente, l’impression de se sentir plus léger ainsi que d’autres bienfaits qui peuvent se faire remarquer dans des soins à visée thérapeutique.

Concernant l’après soin, on va vous répondre en toute honnêteté, la technique laisse des traces. Déconseillée pour des raisons esthétiques l’Été et d’exposition au soleil, les ventouses peuvent et marquent la peau. Lors d’une première séance, les traces peuvent rester de 7 à 10 jours tandis que ceux qui reçoivent ce type de soin plus souvent marquent généralement 2/3 jours. 

Que veulent dire les traces ? Si généralement dans l’univers de la beauté et de la santé on évite par tous les moyens de laissez des souvenirs sur le corps, avec cette technique les traces deviennent d’excellents indicateurs. Nous partons du principe qu’une ventouse qui n’est pas à sa place, mal positionnée ou non nécessaire pour son receveur ne tiendra pas. Les marques laissées sur le corps par cette technique deviennent alors des marqueurs de l’utilité du soin, et peuvent même servir à des fins de prévention mais pour cela, ce n’est plus du soin détente mais plutôt du médical, laissons cela au personnel qualifié. Partez juste du principe que si vous avez reçu un soin et que les emplacements des ventouses se sont colorés de rouge et de violet, le soin ne vous aura fait que du bien. 

 


Cap sur la Beauté

Du Thérapeutique à la Beauté il n’y souvent qu’un pas. Un pas qui s’inspire du principe de la technique pour en détourner les usages, un principe dédié à la beauté et au regard que l’on pose sur soi.

Anti-Âge

Notre peur de vieillir et de subir les marques du temps ont toujours eu le don de nous préoccuper. Pour autant, vieillir peut-être aussi vu comme un cadeau si l’on se place du côté de ceux qui nous ont quitté trop tôt. Il n’empêche que notre beauté extérieur joue un rôle essentiel sur notre regard intime. Du coup, on s’est intéressé aux ventouses orientées sur l’Anti-Âge. C’est chez Glow Cup que nous avons trouver une petite pépite. 


Glow Cup - Ensemble de massage comprenant Glow (grand modèle) et Miniglow (petit modèle) dans leur pochon de rangement. Livré avec notice d'utilisation - 19€
Glow Cup – Ensemble de massage comprenant Glow (grand modèle) et Miniglow (petit modèle) dans leur pochon de rangement. Livré avec notice d’utilisation – 19€

Grâce à la ventouse en silicone Glow cup, c’est un massage profond et efficace que vous offrez à votre visage. Son utilisation est simple : appliquez tout d’abord un crème de nuit de préférence. Ensuite, à l’aide de la Glow, le massage de la peau en profondeur va permettre une meilleure hydratation. Idéale pour traiter les rides, les cernes, les poches ou autres imperfections de la peau, elle aide et active la circulation sanguine.

On utilise la Glow Cup sur le visage, le cou et le buste, tandis que la mini glow sera plus adaptée pour les zones où la peau est plus fine, comme le contour des yeux, et les zones difficiles d’accès. Le massage avec la mini glow sera également parfait pour cibler les ridules du visage et les atténuer ou ralentir leur apparition. En utilisant quotidiennement la ventouse en silicone Glow ou mini Glow, les résultats seront visibles dès la première semaine. La peau retrouve de sa fermeté, de son tonus et sa douceur. On vous invite par contre à bien lire la notice car il serait dommage de laisser des marques sur vôtre visage. 

 

GLOW CUP — Ensemble de massage comprenant Glow (grand modèle) et Miniglow (petit modèle) dans leur pochon de rangement. Livré avec notice d’utilisation — 19€

Anti-cellulite

La cellulite, ce maux qui n’applique aucune parité est souvent au centre des discussions. Difficile de s’en débarrasser et quand on y arrive, celle-ci revient. Déjà, nous allons être clair, ce n’est pas la cellulite qui revient mais de la nouvelle qui se créée. La faute est aux hormones mais allons au delà de cela. Si vous souhaitez vous débarrasser de votre cellulite, les efforts sont de rigueur. C’est l’activité physique et sportive qui sera nécessaire pour vous permettre de vous en séparer. C’est pour cela que les crème dîtes confort ne fonctionnaient peut-être pas. Pour se débarrasser de la cellulite, les ventouses peuvent être d’une grande aide. Reprenant le principe de la ventouse flottante, celle-ci va permettre d’apporter un aspect régulier aux zones touchées et on l’a trouvé chez Cellu-cup, un nom plus qu’évocateur


Cellu Cup - Pack Cup + Huile - Une Cup aux choix et son huile de massage 100ml - 32,50 €
Cellu Cup – Pack Cup + Huile – Une Cup aux choix et son huile de massage 100ml – 32,50 €

Cellu-cup c’est tout simplement un petit outil de massage en silicone. Complètement autonome, il vous permet de reproduire chez vous et à votre rythme le célèbre « palper-rouler » du kiné ou de l’esthéticienne. Eliminez votre cellulite grâce au massage Cellu-cup. Par son action mécanique, elle entraîne la lipolyse (dégradation des cellules graisseuses de l’organisme) et déloge la « peau d’orange » de votre épiderme. Technique non invasive et sans danger. Adaptée quelque soit le type de votre cellulite (adipeuse, aqueuse, mixte ou fibreuse). Incassable, autonome, vous pouvez l’emporter partout et petit plus, son prix doux comparé aux autres solutions proposées dans le commerce. 

On rappelle une dernière fois que les ventouses favorisent la lipolyse afin de faire disparaître la cellulite mais que l’action de celle-ci doit être combinée avec du sport orienté sur les zones d’action.

CELLU CUP — Pack Cup + Huile – Une Cup aux choix et son huile de massage 100ml – 32,50 €

 


DA et couverture ©ThomasBergen – Février 2019 – Sources : Wikipedia, Glow-Cup & Cellu-Cup, des Praticiens de MTC & Thomas Bergen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *