Nos coups de coeur de la Haute Parfumerie 2019 & Rencontre avec Leslie Gauthier (Symrise)

Pour cette nouvelle année la rédaction de la revue des Hautes Exigences, Le Monde du Luxe, s’est penchée sur le Parfum. Chacun a un rapport particulier avec celui-ci, il existe depuis la nuit des temps et a bien entendu évolué jusqu’à ses formes que nous connaissons actuellement. Nous nous sommes questionné sur l’acte d’offrir un parfum car si certaines fêtes commerciales arrivent, pour nous, l’acte d’offrir une identité olfactive est riche de sens et de notre perception de l’autre. Voulant en savoir plus, nous avons rencontré Leslie Gauthier, parfumeur junior chez Symrise. 


Leslie Gauthier
Leslie Gauthier parfumeur junior chez Symrise

Que représente l’acte d’offrir un parfum ?  Offrir un parfum c’est un peu comme se jeter à l’eau! ça passe ou ça casse!  Cet acte n’est pas anodin, offrir un parfum c’est rentrer dans l’intimité et cela nécessite de connaître celle-celui à qui on le destine.  Avoir du flair et du feeling pour viser juste sur la fragrance que l’on projette sur l’autre est important.     

Quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir un parfum que l’on va offrir ? Bien connaître la personne à qui l’on va offrir le parfum est clef! quelques tips peuvent aider comme se renseigner sur ses goûts, sur les parfums déjà portés, sur son envie de changer, sur ses habitudes…n’hésitez pas à demander des échantillons pour qu’il ou elle puisse tester, il ne s’agit pas juste d’offrir le N°1 des ventes! Si la personne est plutôt fidèle à son odeur fétiche dans ce cas on préférera s’orienter sur une note similaire ou bien une version plus intense ou légère qui restera dans la même veine olfactive. ou au contraire si la personne n’a pas froid aux yeux et aime à s’aventurer dans ce cas il est plus facile d’oser de nouvelles senteurs! 

Que peut-nous apprendre un parfum sur nous même lorsqu’il nous est offert et que ce n’est pas notre parfum habituel ? Un parfum offert et bien choisi nous renvoie à l’image que l’autre à de nous, à notre caractère… Un parfum opulent sera choisi pour les personnes à la personnalité affirmée, un parfum léger sans doute pour des personnes plus discrètes… C’est un peu un miroir de nous même! 

Que représente pour vous le parfum d’une manière générale ? Le parfum est la part impalpable de notre personnalité, c’est un peu de soi partagé avec ceux qui nous entourent. C’est un premier contact avec l’autre… Je parle beaucoup de « l’autre » car malgré l’intimité à laquelle renvoie le parfum, c’est aussi une invitation à la rencontre… La part des Anges de soi même….

Offrir un parfum à un homme ou une femme, est-ce différent ? Si oui de quelle manière ? C’est bien moins différent que ça ne l’a été, dans le sens où aujourd’hui les hommes comme les femmes sont de plus en plus sensibles à l’odeur qu’ils souhaitent s’approprier, à laquelle ils désirent s’identifier. Aussi si certains hommes deviennent plus exigeants certaines femmes, elles, se laissent plus facilement tenter par la nouveauté! Je pense qu’il y a toujours de grands classiques qui plaisent unanimement à madame ou monsieur, mais il est toujours plus juste de savoir au moins quelle famille olfactive la personne aime!


Propos recueillis en Décembre 2018

 

Nos Coups de Cœur du début d’année 2019

Lorsque nous parlons de « Coups de Cœur », la subjectivité est toujours de mise mais voici les parfums issus de la Haute Parfumerie qui ont su nous prendre par les émotions.

1 – Auditorium – Maison Séréna Galini – Auditorium a été conçu comme The Spirit of Europe, l’esprit de la Grande Europe au sens large.  Ce voyage s’inspire de la Côte Almafitaine mais va trouver des échos bien plus haut. Embarquement immédiat dans un parfum aux allures mystiques où l’ésotérisme plane tant celui-ci se révèlera différent sur chaque peau tout en faisant du bien à l’âme. L’Âme qui se dégage de ce parfum est le résultat d’un travail acharné, amorcé par la volonté d’Isabelle Prin du Lys, à la tête de la Maison, et réalisé par Thierry Bernard, Maître Parfumeur. Un Chef d’Œuvre à découvrir chez Jovoy Paris, Londres et sur le site de la Maison. Si vous avez l’impression de reconnaître ce parfum en le sentant, on vous invite à vous poser les bonnes questions. 

2 – Mirifica – July St Barth – La Maison July St Barth avait fait chavirer nos cœurs il y a quelques années avec son Libre d’Aimer, cette fois-ci, c’est Mirifica, sa nouvelle fragrance qui a su nous emporter dans un tourbillon d’émotions. C’est un parfum aux notes de miel, de roses, de bois de cèdre qui rencontre le oud, le patchouli, la mousse et le ciste pour embrasser de l’ambre et du musc. C’est un parfum cocon, doux, suave, sensuel avec une belle fraîcheur et une mélancolie lumineuse qui appelle à ce qui a de plus profond en nous, enfuit certes, mais que le fait résonner divinement bien. On retrouve Mirifica et les autres créations de July St-Bart sur Paris à la Place Art & Parfum rue Française. 

3 – Pavillon Rouge – Jovoy Embarquement immédiat dans l’écrin qui fait la part belle aux parfums rares à deux pas de la place Vendôme mais qui est également Maison de Haute Parfumerie. On y découvre Pavillon Rouge, une ode solaire à profiter de chaque instant, à vibrer dans l’éphémère tel un phénix qui de toute façon renaîtra. Quel intérêt à parer sa vie d’ennui quand on peut jouir de chaque instant et du moment présent ? Ce boisé oriental nous suivra dans nos aventures, qu’elles soient positives ou négatives, qui ne tente rien n’a rien, autant devenir un aventurier ! Si cette aventure olfactive vous tente, rendez-vous chez Jovoy et sur son site internet.

4 – Aqua Di Aix – Absolument Parfumeur – Cet Maison Aixoise connaît extrêmement bien la Provence et pour cause, son fondateur a été à la tête du P’tit Bleu et fait parti de ceux pour qui l’absinthe résonne d’une manière singulière à l’image de son Absolument Absinthe. Pour Aqua Di Aix, la fraîcheur est de rigueur tout en se chargeant d’épices, d’encens et de fleurs sur un vétiver charmant, envoûtant, profondément unisexe mais surtout, à découvrir à la Place Art et Parfumsau 9 rue Française Paris. 

5 – J.U.S. – Coffeeze – La Maison J.U.S à comprendre Joyau Unique Sensoriel, vient d’ouvrir un écrin au Printemps de la Beauté au 61 rue Caumartin Paris 9. L’occasion pour nous de découvrir cette Maison Française confidentielle haute en couleurs mais qui ne manque pas de profondeur. Chez J.U.S., les flaconnages sont marqués par d’anciens moules issus de la GlassValley normande, remis au goût du jour pour porter des fragrances positives et naturelles. Nous avons flashé sur Coffeeze issu de la collection « Joyau Unique« . Oud & Café se rencontrent, se parlent, s’emmêlent dans un couple infernal tandis que le ciste et les encens emmènent ce duo sur des sphères plus hautes, presque spirituelles mais dans un jeu de séduction sensuel irrésistible. À découvrir de toute urgence au 1er étage du Printemps de la Beauté à Paris.

 

6 – Pluie d’Osmanthe – Luxury Overdose – Depuis 2000 ans L’Osmanthus est cultivé en chine pour son parfum à la fois floral et abricoté.  Cette fragrance sensuelle fait résonner l’absolue d’Osmanthe rafraichie par la rosée du matin  sur des notes veloutés du Davana d’inde dans la douceur d’un trio Jasmin / Roses / Mhyrre. l’Ambre, Musc & Patchouli viennent apporter de leur superbe à cette « pluie d’Osmanthe » la transformant en un parfum unique, délicat, frais et charnel. À découvrir sur Paris à La Place Art & Parfum rue Française.

7 –Mes Fleurs de Tulipes – Jean-Michel Duriez – Cap sur un solaire délicat, subtil et sensuel. Accords de tulipes, de fleurs de tilleul et d’osmanthus, essence de bergamote, absolue de graines d’ambrette, essence de baies roses, accords de pommes vertes, miel et de muscs blancs composent cette fragrance lumineuse que vous pourrez retrouver dans les Printemps et sur le site internet du créateur Jean-Michel Duriez

8 – L’illusiomagiste – Jean-Michel Duriez – Coup de cœur, ce parfum nous entraîne dans un recueil léger, optimiste, fantasque sans oublier une profondeur cachée fait qui écho à notre inconscient. La séduction commence dans un Bal de Sève d’élémi, d’essences de citron, de poivre noir, de lavande, de sauge mêlé au vétiver de Madagascar et à l’absolue d’encens. On aime son caractère enjôleur qui fait jaillir les coups de génie et la créativité. Tout comme Mes Fleurs de Tulipes, on le retrouve dans les magasins Printemps et sur le site de la Maison. 

9 – FO’AH – Mémoires d’une Palmeraie 14 – Voici un Grand Oriental Boisé, liant Occident & Orient dans une danse séductrice, le oud se pare de l’éclat suave du safran dans un soupçon de rose de Damas où les feuilles de palmiers resplendissent. Envoûtant, suave et divinement accès sur l’Orient, jamais les mémoires d’une palmeraie n’auront été aussi belle ! À découvrir également chez Jovoy et sur son site internet. 

10 – Ella K – Lettre de Pushkar – Dans cette fragrance, on retrouve une invitation presque onirique au désir dans un soupir langoureux aux accents d’Inde. Toute la richesse des épices, safran, muscade, cannelle, toute la générosité des bois précieux. Vétiver, patchouli et Oud, embrasent les roses flamboyantes. Nimbés de volupté, les sens s’attisent dans ce feu ambré et vanillé. Ode aux désirs, à la sensualité dans ce qu’elle a de plus beau. Les créations Ella K se retrouvent chez Jovoy et sur le site internet de la Maison. 

Les quelques conseils d’avant achat 


On n’achète pas sans tester — le parfum varie selon les peaux, mieux vaux partir sur un échantillon, voir si celui-ci correspond et seulement après, un acte d’achat peut venir.

Une journée test est nécessaire — Il faut voir comment la senteur évolue sur notre peau et tout au long de la journée. Les zones chaudes comme le cou, le creux sous les oreilles, les poignets et les cheveux favorisent l’évaporation du produit. Idéal pour se faire une idée.


L’Après Achat


La Conservation — Il vaut mieux opter pour un endroit neutre, comme une armoire ou un placard sans néons, ou même un frigo qui permet une meilleure conservation. La salle de bains est une belle idée sur le papier ou sur le digital mais entre les néons, lumières, les variations de la température ou encore l’humidité, finalement, la Salle de bain devient le pire des lieux car tous ces facteurs peuvent altérer le parfum… 

Frotter ses poignet ? — Cela peut peut être vôtre rituel cependant il n’y a pas d’intérêt à frotter ses poignets avec le parfum. Certes, cela active la chaleur donc aide à évaporer le produit plus rapidement mais cela ne va ni changer l’odeur ni la performance du parfum. 

Ne pas trop en mettre — Lorsque nous sommes habitués à un parfum, ils nous devient parfois compliqué de dompter son dosage. On aime une fragrance, on veut la sentir absolument et un surdosage est vite arrivé… Écoutez votre entourage si celui-ci vous révèle que vous en mettez trop, ne vous vexez pas, agissez en conséquences. Attention, ceci n’est qu’une proposition. 


Thomas Bergen – Février 2019

1 commentaire sur “Nos coups de coeur de la Haute Parfumerie 2019 & Rencontre avec Leslie Gauthier (Symrise)

  1. J’adore Auditorium, et ses résonances sensitives et musicales.
    Et il agit sur moi comme un vrai élixir qui m’équilibre, protège mes émotions et booste mon énergie. Et détecte mes moments plus faibles pour aider mon corps à les dépasser.
    Un parfum aux pouvoirs… essentiels !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *