Cap sur la Couture et la Haute Couture de l’Automne Hiver 2019/2020

Dossier Couture Automne Hiver 2019_2020 - Guo Pei ©LuxuryTouch

Comme à chaque saison, la Couture marque un temps fort de la Mode. Elle s’exprime dans son plus bel apparat, le « Sur-Mesure » entre collection Couture et Haute Couture. Du facilement portable aux pièces extravagantes devenant de l’Art, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses même si le « Sur-Mesure » à un coût. Bonne découverte !


PETIT RAPPEL

La Haute Couture, Une exception française


CHARLES FREDERICK WORTH@
Robe signée CHARLES FREDERICK WORTH

La Haute Couture est une exception française et comme l’indique le nom de la Fédération, elle est au cœur de l’écosystème de la Mode. D’une grande modernité, elle est une passerelle permanente entre une tradition d’excellence des savoir-faire et une contemporanéité de la création intégrant aujourd’hui des techniques de fabrication à la pointe de l’innovation.

Les collections de Haute Couture sont présentées deux fois par an en janvier et en juillet. En raison de son caractère extraordinaire, un statut lui est conféré à part. Depuis 2010 son calendrier officiel accueille les Maisons de Haute Joaillerie adhérentes à la Fédération. Cette démarche permet une synchronicité des présentations, mais également de dérouler l’histoire de 2 secteurs aux savoir-faire exceptionnels et en perpétuelle réinvention.
L’origine de la Haute Couture est attribuée à Charles Frédéric WORTH qui créa en 1858 au 7 rue de la Paix à Paris la première véritable Maison de Couture. Avant cela Rose Bertin, « Ministre de la Mode » de Marie-Antoinette, l’avait préfigurée et fut la première à commencer à libérer le corps féminin tout en ornant ses créations de broderies, dentelles et de pétales de rose. Ajout.

Alexandre Vauthier – Haute-Couture Printemps Été 2019

Suite à un décret paru le 23 janvier 1945, l’appellation « Haute Couture » est devenue une appellation juridiquement contrôlée. Seules peuvent s’en prévaloir les maisons, les entreprises agréées chaque année par une commission dédiée animée par la Chambre Syndicale de la Couture se tenant sous l’égide du Ministère de l’Industrie.

Domaine de prédilection du travail à la main réalisé dans les ateliers des maisons, laboratoire d’idées et de techniques, espace où la créativité peut s’exprimer librement, la Haute Couture, dont la renommée internationale ne s’est jamais démentie, contribue à faire de Paris la capitale mondiale de la mode. La Haute Couture se distingue par l’unicité des modèles crées chaque année, et l’individualisation de ces modèles qui sont réalisés ensuite sur-mesure pour la clientèle.

La Haute Couture tout comme la Haute Joaillerie contemporaine chahute et bouleverse parfois les formes académiques pour s’adapter à son temps. Elles apportent un supplément de sensorialité et d’imaginaire indéniables en plus de rester d’une extrême modernité se nourrissant souvent des nouvelles technologies. La Haute Couture et la mode aujourd’hui sont des terrains d’expression et de créativité inépuisables. Toute deux constituent un pôle majeur de l’économie française. Lors de la Paris fashion Week® la capitale devient pendant quelques jours un des hub financiers les plus importants au monde.


À savoir pour bien comprendre le Calendrier Officiel de la Haute Couture : 

Les membres permanents sont ceux qui ont déjà fait leurs preuves et qui bénéficient du Label « Haute Couture ».


ADELINE ANDRÉ / ALEXANDRE VAUTHIER / ALEXIS MABILLE / CHANEL 

CHRISTIAN DIOR  / FRANCK SORBIER / GIAMBATTISTA VALLI / GIVENCHY 

JEAN PAUL GAULTIER / JULIEN FOURNIÉ / MAISON MARGIELA / MAURIZIO GALANTE

SCHIAPARELLI / STÉPHANE ROLLAND


Les membres correspondants viennent de l’étranger et sont présents de manière quasi-permanente dans le calendrier officiel de la Couture Week. Ils représentent un niveau de Couture équivalent à la Haute Couture cependant, comme celle-ci est protégée, ils ne peuvent pas utiliser le terme « Haute Couture ».


AZZEDINE ALAÏA / ELIE SAAB / FENDI COUTURE /GIORGIO ARMANI PRIVÉ

VALENTINO / VERSACE / VIKTOR&ROLF


Les Membres Invités sont estampillés dans le calendrier officiel, ils peuvent être étrangers tout comme français. Ils n’ont pas le droit de se revendiquer Haute Couture et doivent renouveler leur demande à chaque fois. Après avoir fait leurs preuves ils peuvent devenir « Membre Correspondant » s’ils sont étrangers et faire partie des Maisons possédant le label « Haute Couture » s’ils sont français. Dernier exemple en date, le créateur Julien Fournié a longtemps été « Membre Invité » du calendrier officiel jusqu’à recevoir le label « Haute Couture » le 16 Décembre 2016.


GUO PEI - AUTOMNE HIVER 2019/20 ©LuxuryTouch
GUO PEI – AUTOMNE HIVER 2019/20 ©LuxuryTouch

   Au sein de la rédaction, nous nous intéressons particulièrement à la Couture. Elle représente souvent les grands talents de demain. On en savoure la beauté et la liberté des pièces. Expression d’une certaine sensibilité « Mode », d’un certain Savoir-Faire, à message ou non, la Couture brille aussi par son caractère éphémère. Il y a peu de créateurs et créatrices qui réussissent à se maintenir, année après année tout en restant rentables. Une réalité qui donne encore plus d’importance au fait de suivre les créateurs « Couture », tout en sachant que peu d’entre eux ont également les moyens de s’offrir une présence dans le Calendrier Officiel de la Fashion Week Haute Couture. La visibilité offerte par le Calendrier officiel est énorme et son retentissement est international. Qui dit visibilité, dit une grande demande pour accéder aux défilés. Il y a chaque année des déçus. Déçus, ils ne le restent pas car en dehors du Calendrier Officiel se déroule une Couture Parallèle. Et notre intérêt grandi en celle-ci. Ainsi, dans ce dossier vous regroupant tous nos coups de cœur issus de la Haute Couture et de la Couture, vous retrouverez également dans notre sélection, beaucoup de créatrices et créateurs qui font défiler leur Maison dans la Couture Parallèle pour vous offrir un panorama complet de la Mode présentée à Paris cette saison. Belle découverte !


Haute Couture Automne Hiver 2019/2020


Défilé Maurizio Galante-automne-hiver 2019-2020-Paris- Look 25

Membres Correspondants Couture Automne Hiver 2019/2020



Couture Automne Hiver 2019/2020


Ziad Nakad – Final ©LuxuryTouch

   Les hommes de la Couture Week Automne Hiver 2019/2020



   Il ne faut pas opposer Couture et Haute Couture. Les deux se complètent en offrant une réponse concrète à l’expression « Mode » sous les traits du « Sur-Mesure ». Le label « Haute Couture » détermine un niveau d’excellence qui se confirme avec les années, et les étapes avant de devenir membre permanent le confirme. Certaines Maisons de Couture de l’étranger ont un niveau équivalent aux Maisons de Haute Couture cependant n’oublions pas que la Haute Couture est un label et que ce n’est pas parce qu’une Maison ne joue pas la carte de l’extravagance qu’elle en est incapable. 

   Nous suivons chaque Fashion Week Haute Couture depuis notre création en 2013. Depuis, nous avons remarqué comme beaucoup, des changements dans l’univers de la Mode mais surtout des défilés. Peut-être sommes nous « Old School » mais il nous semblerait que la Culture de la bonne tenue aux défilés se perdent. Il faut dire que l’influence digitale a bien changé les fonctionnements de ceux-ci. Ode aux clichés en direct, qu’importe la qualité de l’image, le fait de montrer sa présence, de s’afficher, ce jeu des vanités qui se traduisait avant chaque défilé se poursuit en ligne, sur les réseaux sociaux. Tout cela, à défaut de nous attrister nous rendrait presque utopiste pour les prochaines saisons.

   Nous aimerions ne plus voir de personne se lever en plein défilé pour se rapprocher de la mannequin qui défile pour un cliché alors que les photographes sont en train de capturer la silhouette. On adorerait assister à un défilé où les voisins se respectent, respectent les photographes et les équipes organisatrices. Que les invités, de leur pleine conscience décroisent leurs jambes juste avant le début du défilé. Que nous passions tous un bon moment. Heureusement, c’est déjà le cas dans la majorité des défilés de la Haute Couture Week mais certains comportements, aussi minoritaires soient-ils, entachent toujours cette belle célébration de la Mode qu’est la Semaine de la Mode Haute Couture parisienne.

Les agences organisatrices de défilés devraient-elles mettre en place un code de bonne conduite à respecter pendant les défilés ?

Voici la grande interrogation que s’est posée la rédaction en clôture de cette saison Automne Hiver 2019/2020.  


Le premier rang pendant un défilé Couture Automne Hiver 2019-2020 à Paris. ©LuxuryTouch

Nous tenions à remercier :Méphistophélès Productions, Jacques Babando Communication & Totem Fashion Paris

Dossier signé Thomas Bergen pour la revue des Hautes Exigences, Le Monde du Luxe – Août 2019


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *